Communauté d'Agglomération de Marne et Gondoire
Aménagement

Un engagement pour la fibre optique

Jean-Paul Michel, président de la CAMG et Olivier Lavenka, président de Seine-et-Marne numérique, signent la convention pour les très haut débit le 13 janvier 2013. Au centre, Roland Harlé, vice-président de la CAMG pour le numérique.
Jean-Paul Michel, président de la CAMG et Olivier Lavenka, président de Seine-et-Marne numérique, signent la convention pour les très haut débit le 13 janvier 2013. Au centre, Roland Harlé, vice-président de la CAMG pour le numérique.
  • La montée en débitLa montée en débit
  • Le très haut débitLe très haut débit
  • Nouvelles armoires de montée en débit à Chanteloup-en-Brie.Nouvelles armoires de montée en débit à Chanteloup-en-Brie.

La communauté d'agglomération de Marne et Gondoire fait partie du syndicat mixte Seine-et-Marne numérique afin de déployer la fibre optique. Le but : le très haut débit sur l’ensemble du territoire en 2022 (opération pour laquelle la convention a été officiellement signée le 13 janvier 2016) et une montée en débit pour les communes les plus mal desservies dès cette année. Un investissement total de presque 10 millions d'euros.

Montée en débit en 2016 pour 7 communes

Dès cette année, le problème des débits très faibles dans certaines zones va être résolu. À Pomponne, Dampmart, Jablines, Lesches, Montévrain, Chanteloup et Jossigny, la fibre optique va être amenée jusqu’aux sous-répartiteurs du réseau téléphonique auxquels ont été accolés fin 2015 des armoires de montée en débit. Les abonnés à l’ADSL auront alors le haut débit (10 mb/s) qui répond à l’essentiel des usages actuels.
Les armoires de montée en débit ont été posées fin 2015. Les lignes ADSL «boostées» seront opérationnelles en septembre 2016 sans aucune démarche de l’abonné qui verra simplement le débit de sa «box» augmenter.
Le coût de cette opération est de 1,77 millions d’euros dont un tiers à la charge de la communauté d’agglomération (597 000 euros) le reste étant pris en charge par l’État, la Région et le Département. Ces travaux de rattrapage numérique serviront également pour le déploiement de la fibre optique jusque chez l’abonné en 2022.

Très haut débit en 2020 et 2022 pour les communes non fibrées par les opérateurs

Afin que l’ensemble des habitants du territoire aient accès au très haut débit, Marne et Gondoire et Seine et Marne numérique ont défini un plan de déploiement de la fibre optique dans les zones où aucun opérateur privé n’a pris d’engagement à développer un tel réseau. Il s’agit des communes de Pomponne et Carnetin (en 2020) et Chanteloup-en-Brie, Collégien, Conches-sur-Gondoire, Guermantes, Dampmart, Jablines, Jossigny, Lesches, Montévrain. Ceci représente environ 1800 prises à installer à partir de répartiteurs situés à Jossigny et Annet-sur-Marne. La convention entre Marne et Gondoire et Seine-et-Marne numérique formalisant cet engagement a été signée 13 janvier 2016.

Des centaines de kilomètres de fibre optique vont ainsi être déployés afin d’amener la fibre optique jusque chez l’habitant ; sur le modèle du FTTH (Fiber to the home), c’est à dire un réseau en fibre optique d’un bout à l’autre sans lien avec le réseau téléphonique.

Tous les habitants seront ainsi reliés au réseau numérique à très haut débit en 2022 (au minimum 100 mega-bits par seconde).
Cette opération représente un investissement de 8 millions d'euros dont 1,6 millions d'euros à la charge de Marne et Gondoire.

 

 

 

Communauté d'Agglomération de Marne et Gondoire
COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION
DE MARNE ET GONDOIRE

Domaine de Rentilly 1, rue de l'Etang
CS20069 Bussy Saint Martin
77 603 Marne-la-Vallée Cedex 3
Tél. : 01 60 35 43 50 - Fax : 01 60 35 43 63

Courriel :accueil@marneetgondoire.fr

http://www.marneetgondoire.fr/index.php?id=23

StratisRéalisation