Communauté d'Agglomération de Marne et Gondoire
Aménagement

Bientôt une fosse de plongée au centre aquatique

  • A gauche, habillé de bois, le futur bâtiment de la fosse de plongéeA gauche, habillé de bois, le futur bâtiment de la fosse de plongée

Ouvert en 2008 et comportant 3 bassins, le centre aquatique a une vocation d’apprentissage, de loisirs et de natation sportive. Cet équipement, bâti sur le site de l ‘ancienne piscine de Lagny, accueille l’ensemble des écoles du territoire. Œuvre de l’architecte Marc Mimram, sa conception architecturale répond aux critères de haute qualité environnementale et permet une diffusion optimale de la lumière naturelle.
Fin 2012, le complexe sera enrichi d’un équipement unique en Seine-et-Marne : une fosse de plongée, la 8e de France mais aussi la première d'une profondeur de 20 mètres dans l'est parisien. Les travaux ont d'ores et déjà débutés. D'un coût total de 2,4 millions d'euros, l'opération est subventionnée à hauteur de 1,8 millions par la Région, l'Etat et le Département.

L'ensemble comprendra une zone de profondeur de 2,50 m et la fosse proprement dite de 20 m (diamètre 6,50 m). La zone de 2,50 m (30 m²) doit permettre une descente progressive et des exercices d’apprentissage à cette profondeur. Les 20 m de la fosse rendra possible le passage du niveau 1 de plongée. 
Elle contiendra 775 m² d'eau (température 28 degrés) qui pourront accueillir 18 personnes simultanément.  

La décision de construire une fosse de plongée a été prise au regard de l’absence totale de ce type d’équipement sur le territoire de la Seine et Marne et de la demande pourtant réelle et croissante en terme de formation des athlètes, des encadrants et des pratiquants. En effet, comme l’ensemble des clubs d’Île-de-France, ceux de Seine et Marne souffrent d’une pénurie de bassins adaptés.

Pour un enseignement plus spécifique, n’existent que deux fosses de plongée accessibles pour les pratiquants :

  • celle de Charenton (94), d’une profondeur de 15 mètres, en fonction depuis quarante ans et non accessible aux personnes à mobilité réduite ;
  • celle de Villeneuve la Garenne (92) à trois puits de 5, 10 et 20 mètres, plus récente, mais très éloignée pour les Clubs du sud et de l’est de la Seine et Marne.

L’encombrement des créneaux de ces deux équipements, pose problème à la plupart des associations qui ne peuvent plus y être accueillies. Le  Comité Départemental de la FFESSSM (Fédération française d’études et de sports sous-marins) soutient la construction de cet équipement qui représente un point d’ancrage essentiel pour la formation des athlètes et, surtout, celle des encadrants, garants du respect des règles de sécurité inhérentes à son activité.Ce projet constitue un axe de développement pour les clubs associatifs, l’accueil des groupes scolaires, des centres de loisirs désireux de découvrir une activité particulièrement pédagogique quoique ludique, de permettre l’entraînement physique et technique des sapeurs-pompiers des casernes voisines et serait susceptible d’accueillir un Centre de formation permanent dont la création assurerait une croissance importante des licenciés et un soutien logistique majeur à l’encadrement technique de cette activité.

 Il faut noter, en outre, 2 atouts de l’opération :

  • intégration dans un centre aquatique de qualité, dont l’accessibilité ouvre la pratique de la plongée aux personnes à mobilité réduite ;
  • situation géographique privilégiée, particulièrement bien desservie par les réseaux ferroviaires et routiers, d’où un intérêt dépassant le cadre local, mais également départemental.

Le comité inter-régional de la FFESSM confirme que si les clubs de Seine et Marne bénéficieront en priorité de ces installations, il  est certain que les départements limitrophes seront aussi intéressés par cette fosse et en particulier la Seine St Denis, le Val de Marne, Paris et l'Essonne, ce qui représente 439 clubs et 30 693 licenciés. 

 

Une construction spécifique

Les techniques mises en place pour la réalisation de la fosse sont peu utilisées dans les chantiers. Il a fallu maintenir la terre de chaque côté à l’aide d’une boue spéciale pour atteindre une profondeur de 25 mètres. Le béton a ensuite été coulé pour former les 7 panneaux de la paroi d’une épaisseur de 80 centimètres. Un vide sanitaire a été créé entre le fond de la fosse le sol. Les panneaux en béton sont tapissés d’un revêtement de résine qui assure leur étanchéité. La fosse est étudiée pour que les mouvements de terrain n’aient pas d’influence sur sa structure. 

Consulter le suivi des travaux en images ici.

Communauté d'Agglomération de Marne et Gondoire
COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION
DE MARNE ET GONDOIRE

Domaine de Rentilly 1, rue de l'Etang
CS20069 Bussy Saint Martin
77 603 Marne-la-Vallée Cedex 3
Tél. : 01 60 35 43 50 - Fax : 01 60 35 43 63

Courriel :accueil@marneetgondoire.fr

http://www.marneetgondoire.fr/index.php?id=23

StratisRéalisation