Parc culturel de Rentilly

Dominique Ghesquière (2016)

Oiseau, 2014 Etourneau naturalisé

Oiseau, 2014 Etourneau naturalisé

RESIDENCE D'ARTISTE : DOMINIQUE GHESQUIERE (2016)

Artiste présente lors de l’exposition collective "Un été dans la Sierra", en 2015, Dominique Ghesquière a, dès le début d’année 2016, été accueillie au Parc culturel de Rentilly en résidence.
Diplômée des Beaux-Arts de Lyon, son travail, passionnant dans sa démarche et son processus de création, se trouve en adéquation avec le Parc culturel dans son rapport à la nature.

Dans le travail artistique de Dominique Ghesquière, tous les sens du visiteur sont mis en éveil. C’est la personnalité de l’artiste qui est le médium principal des œuvres, qu’elle réalise à partir de ce qui l’entoure.
Si ses créations sont, ces dernières années, tournées vers la nature, il ne s’agit en rien d’une ode à celle-ci, mais plutôt d’un « concours de circonstance » ; en résidence dans des lieux, des milieux naturels, c’est tout simplement cette nature qui s’est imposée à elle. En effet, son travail fait écho avec ce qui l’entoure ; Dominique Ghesquière se sent en résonnance avec son environnement, qu’il s’agisse d’éléments naturels ou non. Cette notion est importante pour l’artiste qui revendique la notion de ressenti en opposition au mental dans la création et la perception de ses œuvres. Pour Dominique Ghesquière, c’est la rencontre même avec le matériau qui est inspirante.

Peu à peu, au fur et à mesure de résidences dans des lieux en lien avec la campagne ou le jardin en Lorraine, en Allemagne, en Provence, à Vassivière... et maintenant à Rentilly, je m'immerge dans les éléments naturels, les paysages. Je prends le temps de me promener, d'explorer les "natures", les "paysages" et d'en rapporter des fragments de moments enfouis ou minuscules, des instants traces. Marjorie Micucci dit que je "tisse l'imperceptible, l'invisible, le caché, l'écoulement d'un temps saisonnier, la mort. Le geste artistique étant cette superbe et translucide saisie de l'inexorable et de l'infime."
Mes œuvres montrent souvent ce qui se dérobe au regard, la part invisible et secrète.

C’est donc à une artiste sensible, dont la richesse des œuvres est foisonnante que nous avons confié de l’atelier d’artiste entre janvier et juillet 2016. Au cours de ce temps de résidence, deux expositions ont eu lieu dans la salle des trophées.

La première intitulée Tenir compte de la lune a eu lieu du 5 mai au 8 mai 2016, et a permis de mettre en espace quelques-unes de ses œuvres depuis une dizaine d’années.

« Dans cette première exposition au domaine de Rentilly, j’ai cherché à recréer une sorte de jardin intérieur qui associera le sauvage (rubus fruticosus, pierres roulées, oiseau, conférence des oiseaux) et le domestiqué (grillage, rosiers, bouquet de tulipes) avec en filigrane de grandes questions philosophiques (fêlure, marelle, feu de bois). Mais aussi le minéral, végétal, animal et l'humain, les éléments air, terre, feu et eau... »


La seconde exposition de la résidence Les trois lointains s’est tenue du 18 juin au 24 juillet 2016, et a présenté les œuvres créées au cours des mois de résidence au Parc culturel.

« A cette occasion j’ai présenté une nouvelle œuvre toujours liée à l'idée de nature et de paysage au sens large, non pas une sorte de décor arrière-plan dont l'individu serait détaché mais plutôt le paysage qui introduit l'homme à l'ensemble dans lequel il existe. Un buisson de ronces, un banc de galets, un bosquet à hauteur d'yeux d'un enfant comme dans les contes de fées... Les troncs d'arbre un peu fantomatiques se jouent du vide et du plein, de l'illusion et du réel, du camouflage et du sensible. »

Dominique Ghesquière est représentée par la galerie Chez Valentin.


Quelques mots sur Dominique Ghesquière :
Dominique Ghesquière, plasticienne française, est diplômée des Beaux-Arts de Lyon.
Elle a été pensionnaire à la Rijksakademie à Amsterdam. Elle est représentée par la galerie Chez Valentin à Paris où elle a eu une exposition personnelle en 2014 Grande tapisserie. Elle a dernièrement exposé au Parc culturel de Rentilly, au LAM Villeneuve-d'Ascq, au CIAP Ile de Vassivière, à 3Bisf Aix-en-Provence, 13 Halle Munich, au MUDAM Luxembourg, à Aspex Gallery Portsmouth.
Les œuvres de Dominique Ghesquière font partie des collections publiques du CNAP, du MUDAM au Luxembourg, du FRAC Lorraine, du FRAC Limousin, du FRAC Bourgogne et de diverses collections privées.
Deux catalogues monographiques ont été publiés, Dominique Ghesquière aux éditions FRAC Bourgogne diffusé par Les Presses du Réel et En Chantier avec le soutien de la Rijksakademie.

  • Pierres roulées, 2014 Galets
  • Feuillus, 2014 Bouleau et branchages de bouleau
  • Conférence des oiseaux, 2015 Brindilles
  • Oiseau, 2014 Etourneau naturalisé
  • « Exposition Tenir compte de la lune – Dominique Ghesquière © Martin Argyroglo »
  • « Exposition Tenir compte de la lune – Dominique Ghesquière © Martin Argyroglo »
  • « Exposition Tenir compte de la lune – Dominique Ghesquière © Martin Argyroglo »
  • « Exposition Tenir compte de la lune – Dominique Ghesquière © Martin Argyroglo »
  • « Exposition Les trois lointains - Dominique Ghesquière - © Jorge Alvarez »
  • « Exposition Les trois lointains - Dominique Ghesquière - © Jorge Alvarez »
  • « Exposition Les trois lointains - Dominique Ghesquière - © Jorge Alvarez »
  • « Exposition Les trois lointains - Dominique Ghesquière - © Jorge Alvarez »
  • « Exposition Les trois lointains - Dominique Ghesquière - © Jorge Alvarez »
  • « Exposition Les trois lointains - Dominique Ghesquière - © Jorge Alvarez »
  • « Exposition Les trois lointains - Dominique Ghesquière - © Jorge Alvarez »

Publications

Parc culturel de Rentilly / Communauté d'Agglomération de Marne et Gondoire
Parc culturel de Rentilly
Domaine de Rentilly - 1 rue de l'Etang
Bussy Saint Martin - BP 29
77 607 Marne-la-Vallée Cedex 3
Tél. : 01 60 35 43 50
Courriel : parcculturelrentilly@marneetgondoire.fr

Un site de la communauté d’Agglomération Marne & Gondoire

http://www.marneetgondoire.fr/index.php?id=1493

StratisRéalisation