Parc culturel de Rentilly

L'inauguration du château de Rentilly

  • De gauche à droite : Fleur Pellerin ministre la Culture et de la communication, Michel Chartier, président de Marne et Gondoire, Vincent Eblé, sénateur et président du Conseil général, Jean-Paul Huchon, président du Conseil régional, Eduardo Rihan Cypel, député de Seine-et-Marne
  • Michel Chartier, président de la communauté d'agglomération de Marne et Gondoire
  • FLeur Pellerin et Michel Chartier entourés par les concepteurs du projet, l'artiste Xavier Veilhan à gauche, les architectes Elisabeth Lermercier et Philippe Bona à droite.

Le 22 novembre, la Communauté d’agglomération de Marne et Gondoire inaugurait le château de Rentilly (Seine-et-Marne), après une transformation complète, qui en fait à la fois une œuvre d’art, une architecture unique et un lieu dédié à la présentation d’œuvres d’art contemporain.

Une expérience inédite menée par la Communauté d’agglomération de Marne et Gondoire avec le frac Île-de-France (fonds régional d’art contemporain Île-de-France) qui a abouti à une réhabilitation hors norme, confiée à une équipe pluridisciplinaire réunie autour d’un artiste.

L’équipe lauréate du concours - composée de l’artiste Xavier Veilhan, des architectes Bona-Lemercier et du scénographe Alexis Bertrand -, a proposé un projet exceptionnel qui fait de ce lieu l’un des nouveaux lieux phares de l’Île-de-France : l’édifice est notamment doté d’une façade-miroir qui reflète le parc qui l’entoure pour devenir une véritable sculpture à l’échelle du bâtiment. Le projet, soutenu par la Région Île-de-France, s’inscrit dans le cadre du dispositif de soutien à la commande publique du ministère de la Culture et de la Communication, accompagné par la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France.

Faisant partie du Parc culturel de Rentilly, le château s’insère pleinement dans la politique de diffusion culturelle, accessible et qualitative, menée par Marne et Gondoire et dans les objectifs de développement du Parc culturel. Sa réouverture vient compléter la rénovation des dépendances du château et des espaces extérieurs. Ce nouveau site devient ainsi un lieu de référence et de visibilité des patrimoines contemporains unique en France.

Dès l’ouverture en 2006 du Parc culturel de Rentilly, la Communauté d’agglomération de Marne et Gondoire a engagé un partenariat avec le frac Île-de-France pour diffuser l’art contemporain sur son territoire. Le château devient aussi un deuxième lieu d'exposition pour le frac, à Rentilly. 

Le château de Rentilly ainsi revisité est inauguré avec l’exposition Explore. : réalisée à partir de la collection du frac Île-de-France, Explore. reprend la notion d’espace et de découverte comme fil conducteur pour la présentation de quelques-unes de ses pièces majeures

La réhabilitation du château a été réalisée par la Communauté d’agglomération de Marne et Gondoire, avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication, de la Région Île-de-France et du Département de la Seine-et-Marne. 

Un projet partenarial

Ce projet a été retenu au Contrat de plan Etat-Région avec l’attribution d’une subvention régionale de plus de 50 % du montant global.
Cette proposition artistique du plasticien Xavier VEILHAN a fait l’objet de participations financières complémentaires du ministère de la Culture (90 000 euros) et du Conseil général de Seine-et-Marne (76 000 euros).
Ce projet est l’aboutissement d’une volonté de réhabiliter le domaine de Rentilly (50 hectares) afin d’en faire un Parc culturel ouvert en libre accès au public et particulièrement à tous les habitants de notre territoire.

Lettre d'information
Parc culturel

Archives
Parc culturel de Rentilly / Communauté d'Agglomération de Marne et Gondoire
Parc culturel de Rentilly
Domaine de Rentilly - 1 rue de l'Etang
Bussy Saint Martin - BP 29
77 607 Marne-la-Vallée Cedex 3
Tél. : 01 60 35 43 50
Courriel : parcculturelrentilly@marneetgondoire.fr

Un site de la communauté d’Agglomération Marne & Gondoire

http://www.marneetgondoire.fr/index.php?id=1252

StratisRéalisation