Parc culturel de Rentilly

L'éclairage du concepteur, Xavier Veilhan

Les architectes Philippe Bona et Elisabeth Lemercier et le plasticien Xavier Veilhan lors de l'audition de leur groupement le 7 octobre 2011 dans le hall du château.

Les architectes Philippe Bona et Elisabeth Lemercier et le plasticien Xavier Veilhan lors de l'audition de leur groupement le 7 octobre 2011 dans le hall du château.

Xavier Veilhan. Photo Yann Arques

Xavier Veilhan. Photo Yann Arques

Entretien paru dans L'Echo de Collégien, mai 2012 - Propos recueillis par Isabelle Lérable.

Xavier Veilhan  est une figure majeure de la scène artistique française. Machines, hommes, animaux revivent  sous forme de sculpture de bois ou par le bais de technologies de pointes. Ses requins en Angleterre, son rhinocéros au centre Pompidou, son carrosse bardé de son équipée au château de Versailles ont marqué les esprits. Interview.

L'Echo : Comment est née l’idée de recréer le château sous cette forme ?

Xavier Veilhan : Elle est née de déductions assez pragmatiques. L’équation de départ était la suivante : la présence du bâtiment dans un endroit géométriquement immanquable avec une dimension symbolique et puis d’un autre côté, un château qui n’est plus que l’ombre de lui-même. L’idée première était donc de le faire disparaître par la monochromie, une couleur en accord avec le parc, un camouflage. Mais techniquement cela semblait difficile d’apposer une même couleur sur une grande diversité de matériaux, cela posait aussi des problèmes d’entretien. Les termes du concours mentionnaient de préserver des éléments des années 50 et moi je butais sur cette question. Je pensais plutôt « Comment faire entrer le parc dans le château ? » J’ai alors soutenu l’idée de tout casser mais de conserver le sous-sol, le lieu qui m’a le plus touché, avec ses caves voutées, tout en saisissant l’image des arbres dans la surface. 

L'Echo : Concrètement, comment sera conçu le nouveau château ?

Xavier Veilhan : Il sera revêtu de plaques d’inox, un matériau que j’ai déjà utilisé pour plusieurs sculptures exposées en extérieur en Angleterre et au Liban. On garde les murs, on désenclave le sous-sol qui devient un lieu d’accueil, au-dessus 2 étages constitués de deux plateaux de 500 m² avec un système de cloisons amovibles qui permettra une souplesse d’accueil des œuvres.  La hauteur de la façade est aussi modifiée avec la création d’une terrasse destinée à accueillir des expositions tout autant que le public pour boire un verre ou admirer la vue, la cime des arbres.  J’ai travaillé en concertation avec les architectes Elisabeth Lemercier et Philippe Bona, que je connais bien puisque j’ai conçu avec eux mon atelier et le projet de la Maison noire, et le scénographe Alexis Bertrand.  

L'Echo : Qu’attendez-vous de ce projet ?

Xavier Veilhan : Tout l’enjeu du projet est d’être pragmatique : accueillir des artistes et du public. Je sais que les gens se poseront des questions telles que « Où sont les portes ? Ne va-t-il pas faire trop chaud dans le bâtiment ? ». Mais j’ai essayé de mettre en avant ce qu’il y a de plus beau dans ce château à la vie mouvementée. J’ai essayé de créer quelque chose de respectueux et de novateur, d’offrir une nouvelle vision, une « idée de château ». J’aimerais faire perdurer ce sentiment : un endroit où on ait envie d’aller et de revenir. J’aimerais que l’image de ce château soit emblématique, forte, qu’elle puisse faire le tour du monde, que les habitants soient fiers de « leur » château.

Pour en savoir plus sur l' œuvre de Xavier Veilhan : www.veilhan.net

Lettre d'information
Parc culturel

Archives
Parc culturel de Rentilly / Communauté d'Agglomération de Marne et Gondoire
Parc culturel de Rentilly
Domaine de Rentilly - 1 rue de l'Etang
Bussy Saint Martin - BP 29
77 607 Marne-la-Vallée Cedex 3
Tél. : 01 60 35 43 50
Courriel : parcculturelrentilly@marneetgondoire.fr

Un site de la communauté d’Agglomération Marne & Gondoire

http://www.marneetgondoire.fr/index.php?id=862

StratisRéalisation