Parc culturel de Rentilly

Histoire du Parc culturel

Espace des arts vivants (c) Yann Piriou

Espace des arts vivants (c) Yann Piriou

L'orangerie, centre de ressources documentaires (c) Yann Piriou

L'orangerie, centre de ressources documentaires (c) Yann Piriou

Le Parc culturel de Rentilly, qui voit le jour en septembre 2006, s’inscrit dans le projet de territoire de Marne et Gondoire, de faire de la culture un élément fort et fédérateur entre ses habitants.
Projet de territoire qui s’est poursuivi par deux actes forts, le catalogue commun des bibliothèques et la prise de compétence « musique » à la rentrée 2011.
« Musique en Marne et Gondoire » s’articule autour de deux axes : l’enseignement musical avec le regroupement des écoles de musique et le développement musical pour accroitre la diffusion musicale sur le territoire.

Conçu comme un point fixe au cœur du territoire, le Parc culturel a vocation à tisser des liens vers l’ensemble des communes de l’agglomération pour générer des actions culturelles au plus près des habitants, être ainsi un noyau pour une offre culturelle en direction du territoire.

Composé de salles d’exposition, d’un centre de ressources documentaires et d’un espace des arts vivants, le Parc culturel ouvre le domaine de Rentilly à l’art contemporain.

Le centre de ressources documentaire avec ses 10 000 ouvrages a pour vocation d’être en lien avec les thématiques chères au domaine : histoire et architecture des jardins, histoire de l’art avec une ouverture vers l’art contemporain, et arts vivants. Il est au cœur de l’actualité du Parc culturel en proposant des catalogues ou monographies concernant les artistes exposés, ou bien encore des bibliographies.

Le Parc culturel développe une mission d’aide à la création et à la diffusion artistique en mettant en place des résidences d’artistes.

Ainsi, depuis 2007, il accueille des plasticiens, des écrivains, des chorégraphes ou bien encore musiciens, en résidence.
Chacune de ces résidences s’accompagne d’un travail de sensibilisation, d’exposition, ou de représentations auprès du public de Marne et Gondoire, et notamment des interventions en milieu scolaire, qui constituent un objectif majeur de la politique du Parc culturel.

Festival PrinTemps de Paroles (c) Yann Piriou

Festival PrinTemps de Paroles (c) Yann Piriou

Festival Frisson Baroque (c) Yann Piriou

Festival Frisson Baroque (c) Yann Piriou

Le Parc culturel se consacre également au spectacle vivant en proposant tout au long de la saison des spectacles, contes, ateliers à destination du jeune public.

En 2004, il se dote d’un festival pluridisciplinaire, PrinTemps de paroles, évènement phare de tout le territoire qui accueille aujourd’hui plus de 10 000 spectateurs.

En 2008, le Parc culturel se dote d’un second festival Frisson baroque consacré aux arts baroques.

Entièrement gratuits, ces deux festivals s’étendent, hors du Parc culturel, sur les communes de Marne et Gondoire, pour faire de ces événements ceux de tout un territoire et faire entrer le spectacle dans le quotidien des habitants.

Bains turcs (c) Yann Piriou

Bains turcs (c) Yann Piriou

Salle des trophées (c) Yann Piriou

Salle des trophées (c) Yann Piriou

Depuis 2006, les expositions d’art contemporain, dont le commissariat est assuré régulièrement par le frac-Île-de-France, se succèdent au château et dans la salle des trophées (ainsi que dans les Bains Turcs qui la jouxtent), avec un nombre de visiteurs croissant.
Cette fréquentation en nette hausse conforte le Parc culturel dans les missions qu’il s’est fixé de diffusion de l’art contemporain et pour un accès du plus grand nombre à la culture.

En 2007, le Parc culturel affirme son partenariat avec le frac par la signature d’une convention triennale, renouvelée en 2011.

Inauguration du château en présence de Fleur Pellerin,  (c) Martin Argyroglo

Inauguration du château en présence de Fleur Pellerin, (c) Martin Argyroglo

Le château réhabilité, (c) Martin Argyroglo

Le château réhabilité, (c) Martin Argyroglo

L’année 2011 marque le début de la réhabilitation du château, consacrant le projet de Xavier Veilhan (réalisé en collaboration avec les architectes Bona-Lemercier et le scénographe Alexis Bertrand), à partir d’une proposition du frac île-de-france.

Cette réhabilitation s’inscrit dans le cadre du dispositif de soutien à la commande publique du ministère de la Culture et de la Communication, accompagné par la Direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France.

La volonté de la Communauté d’agglomération de Marne et Gondoire est de faire du château réhabilité un lieu dédié à l’exposition des œuvres contemporaines, issues de la collection du frac ou de collections privées.

Le château a été inauguré le 22 novembre 2014 par Fleur Pellerin, Ministre de la Culture et de la Communication, et en présence de Michel Chartier, Président de la Communauté d’agglomération de Marne et Gondoire.

Parc culturel de Rentilly / Communauté d'Agglomération de Marne et Gondoire
Parc culturel de Rentilly
Domaine de Rentilly - 1 rue de l'Etang
Bussy Saint Martin - BP 29
77 607 Marne-la-Vallée Cedex 3
Tél. : 01 60 35 43 50
Courriel : parcculturelrentilly@marneetgondoire.fr

Un site de la communauté d’Agglomération Marne & Gondoire

http://www.marneetgondoire.fr/index.php?id=1258

StratisRéalisation